C’est l’occasion de découvrir Laurie Darmon !

Image par cocoparisienne de Pixabay

Alors que ce vendredi, le nouvel album de Laurie Darmon doit sortir, j’ai eu l’envie de vous faire découvrir un peu plus, voire complètement, l’univers de celle-ci.

C’est en 2015 que Laurie Darmon débarque avec un premier EP baptisé très simplement « Mesure première ». C’est encore timide, c’est encore à approfondir, mais l’on sent rapidement un fort potentiel artistique derrière les thématiques que la chanteuse propose.

Mon premier coup de cœur s’intitule « L’envie d’écrire », qui aborde avec délicatesse le rapport aux mots, au besoin de poser sur du papier tout ce qui peut tourmenter un esprit. Mieux qu’un très long texte à ce sujet, je vous propose de découvrir les mots que Laurie Darmon a choisi elle même pour se faire.

L’année suivante, Laurie Darmon réitère avec un second EP. Nous sommes en 2016 et « Mesure seconde » se dévoile au travers de 5 nouveaux titres. On reste dans le même univers avec ce même ressenti d’un potentiel qui s’éveille peu à peu.

Pour illustrer cet EP, j’ai choisi le morceau intitulé « Bonjour tristesse » qui, contrairement au titre évocateur, ne vous fera pas sombrer en tragique dépression. Je vous laisse juger.

Mais c’est avec « Rupture » que l’artiste commence à réellement jongler avec le pouvoir des mots.

2017 marquera ensuite un premier véritable tournant. Cette fois, Laurie Darmon se livre, déballe ses tripes, et raconte un passé tourmenté, des failles, des blessures, des doutes. C’est en dévoilant le titre « Février 91 », qui fait littéralement le bilan des années déjà vécues par l’artiste, qu’elle impose complètement un style personnel, sensible et touchant.

C’est sous ce même nom que son premier véritable opus sort, la même année.

Début 2019, Laurie Darmon signe son retour. Après un titre mélancolique, elle décide d’offrir une nouvelle facette de sa personnalité en dévoilant « On bai. » qui, à défaut d’être touchant, donne clairement envie de bouger et d’en découvrir encore plus.

Avec « On Bai », c’est aussi la bonne nouvelle d’un nouvel EP qu’il faut retenir, intitulé « Dévêtue ». Cette fois, Laurie Darmon n’hésite plus à approfondir ses thématiques, surfant entre une pensée moderne, notamment sur des sujets comme la sexualité, une rédaction de texte impeccable et des rythmes entraînants.

En guise d’exemple de ce que l’on peut trouver dans cet EP, en dehors du titre « On Bai. », je vous propose de découvrir « Îles grecques » qui aborde avec intelligence le thème de la jalousie.

Ainsi, après un single déchirant, Laurie Darmon s’impose à présent sur des titres plus solaires. Pour autant, elle n’abandonne pas ses failles puisque, quelques mois plus tard, elle livre « Mai 2018 » qui sonne comme une suite du fameux « Février 91 ». Cette fois, elle y aborde un sujet plus tragique, peu évoqué en musique, et pourtant très personnel puisqu’il fait partie de sa propre histoire : l’anorexie. Inutile, là encore, de développer davantage. Laurie Darmon le fait tellement parfaitement elle même.

Toujours à mi-chemin entre femme fragile et femme qui s’assume, l’artiste a dévoilé, il y a peu, un nouvel single pour préparer la sortie de son nouvel album. « Extase » aborde une nouvelle fois la thématique de la sexualité, sans pour autant tomber dans quelque chose de dégradant, bien au contraire.

Il existe des tas d’autres titres de Laurie Darmon à découvrir, et bien d’autres encore à venir, puisque son nouvel album sortira ce vendredi 24 janvier. L’occasion, sans doute, d’y découvrir de nouvelles pépites musicales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s